Comment faisons nous pour lire ?

photo d'une tête mécanique et d'un point d'interrogation

Pas loin de 20% de la population est illettrée. Les raisons sont très multiples et parfois nous même nous avons traversé des moments difficiles pour l’apprentissage de la lecture. Un ouvrage, très simple à comprendre, explique au grand public les avancées de la recherche scientifique sur le cerveau et la lecture : les neurosciences cognitives de la lecture

Ce livre, que j’ai énormément apprécié est destiné aux adultes, parents, et surtout enseignants (notamment du primaire) qui ont le souci de la lecture.

Pour ne rien vous cacher, la quatrième de couverture m’a fait un peu peur, avec la crainte de rentrer dans un domaine trop scientifique. On se laisse porter par le premier chapitre : « comment le cerveau apprend-il à lire » ; (des schémas, des dessins illustrent les propos).

Puis finalement la plume de Stanilas DEHAENE m’a emporté vers le second chapitre : « les grands principes de l’enseignement de la lecture« . Ravi de son contenu, je me suis permis de l’offrir à quelques enseignantes de primaire.

En troisième partie « L’éducation fondée sur la preuve » et « proposition de progression pédagogique » me donnent une compréhension étonnante des progrès et difficultés de mes enfants, en primaire, aux premières heures des apprentissages.

J’ai su ainsi prendre le temps d’observer mes enfants, leur laisser le temps d’évoluer pour qu’ils progressent à leur rythme et qu’ils deviennent des lecteurs autonomes.

J’aime aussi la présentation les chapitres qui finissent par un court « A retenir », sorte d’aide mémoire pour reprendre de nouveau.

A découvrir !

 

Apprendre à LIRE

des sciences cognitives
à la salle de classe

Stanislas DEHEANE

Professeur au Collège de France