On se fait chier à l’école depuis…

… depuis 40 ans, l’école avec un grand « E » n’a pas su se réinventer.
Elle n’a pas suivi l’évolution de la société.
Elle a cassé tant de mômes à ne plus s’avoir s’en occuper.

Pourtant, ce sont les bobos, ces soixante-huitares retardés (ou attardés) qui dirigent ou écrivent les programmes scolaires pour bien faire.

On excite les tous petits à de multiples activités pour grandir ensuite dans des classes, immobile et passif sur une chaise dans des classes surchargées. On y ajoute des TBI pour dire que la technologie est révolutionnaire. On prépare 85% de bacheliers d’un niveau médiocre. On oriente vers des métiers qui n’existe(ront) plus. On nous abandonne mille fois avant de nous culpabiliser de n’être qu’un médiocre chômeur : punaise de la société…

Cette école où l’on a gardé tant de souvenir, où l’on y déposait tant d’espoir n’a pas su nous préparer ni nous protéger du monde toujours plus agressif et sans humanité.

Dans les années 70’s nous rêvions encore avec une insouciance joyeuse, aujourd’hui les élèves dépriment !

Clin d’œil positif de 1977, musical et ô combien nostalgique :